Accueil    Angiospermes  Eudicotylédones rosidées

Urticaceae

 

Position de la famille dans les systèmes de classifications évolutives
  Engler Cronquist Thorne Dahlgren Takhtajan APG II
Super-classe ?           Tricolpées (Eudicots)
Classe Dicotyledonae Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Tricolpées évoluées
Sous-classe Archichlamydeae Hamamelididae Magnoliidae Magnoliidae Dilleniidae  Rosidae
Super-ordre     Malvanae Malvanae Urticanae  Eurosidées I
Ordre Urticales Urticales Urticales Urticales Urticales Rosales
Sous-ordre            
Famille Urticaceae Urticaceae Urticaceae Urticaceae Urticaceae Urticaceae
Sous-famille            

 

Parietaria judaica L.

Parietaria officinalis L.

Urtica dioica L. ssp. dioica

Urtica urens L.

 

Étymologie du nom des genres

 

Plus de 1 000 espèces en 45 genres environ.

Répartition : régions tempérées et tropicales.

 

  • Plantes herbacées annuelles ou vivaces, rarement ligneuses (arbustes ou arbres), ou lianes.

  • Feuilles alternes ou opposées, pétiolées ou sessiles, stipulées ou non, simples, dentées.

  • Inflorescences en cymes souvent contractées, ou rarement fleurs solitaires.

  • Fleurs actinomorphes ou zygomorphes, habituellement unisexuées-monoïques ou dioïques, rarement hermaphrodites. Fleurs mâles : calice formé de (3-)4-5(-6) sépales libres ou soudés ; pas de corolle ; (3-)4-5(-6) étamines toutes fertiles, oppositisépales ; anthères introrses, dorsifixes, à déhiscence longitudinale ; gynécée vestigial. Fleurs femelles : calice formé de (0-)4-5 sépales libres ou plus ou moins soudés ; pas de corolle ; présence fréquente de petits staminodes ; gynécée formé d'un seul carpelle ; ovaire supère uniloculaire ; 1 seul ovule orthotrope ou semi-anatrope en placentation basale ; 1 seul style.

  • Fruit : akène, parfois drupe. Graines albuminées ou non ; embryon droit.

  "Lexique"