Accueil    Angiospermes  Eudicotylédones rosidées

Thymeleaceae

Position de la famille dans les systèmes de classifications évolutives
  Engler Cronquist Thorne Dahlgren Takhtajan APG II
Super-classe ?           Tricolpées (Eudicots)
Classe Dicotyledonae Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Tricolpées évoluées
Sous-classe Archichlamydeae Rosidae Magnoliidae Magnoliidae Dilleniidae  Rosidae
Super-ordre     Malvanae Malvanae Euphorbianae  Eurosidées II
Ordre Thymeleales Myrtales Euphorbiales Thymeleales Thymeleales Malvales
Sous-ordre            
Famille Thymeleaceae Thymeleaceae Thymeleaceae Thymeleaceae Thymeleaceae Thymeleaceae
Sous-famille            

 

Daphne alpina L.

Daphne cneorum L.

Daphne laureola L. ssp. laureola

Daphne laureola L. ssp. philippei (Gren.) Nyman

Daphne mezereum L.

Thymelaea tinctoria (Pourret) Endl. ssp. nivalis (Ramond) Nyman

 

Étymologie du nom des genres

 

Environ 45 genres et 500 espèces.

Répartition : cosmopolite.

 

  • Arbres, arbustes, plus rarement plantes herbacées ou lianes.

  • Feuilles alternes, rarement opposées, simples, entières, sans stipules.

  • Inflorescences en racèmes, capitules ou fascicules, ou rarement fleurs solitaires.

  • Fleurs actinomorphes ou légèrement zygomorphes, hermaphrodites ou plus rarement unisexuées-polygames ou dioïques, 4-5 mères (rarement 6 ou 3-mères). Calice tubuleux composé de sépales parfois pétaloïdes, très rarement libres. Corolle souvent absente ; si présente, formée de (3–)4–5(–12) pétales libres. Androcée constitué de 2, ou 4, ou 5, ou 8, ou 10, ou 11–35 étamines ; anthères introrses à déhiscence longitudinale. Gynécée formé de 1-2 carpelles soudés (rarement 3-8) ; ovaire supère uniloculaire ou 2-5 loculaire ; 1 ovule anatrope par loge, en placentation axile ; 1 style.

  • Fruit : habituellement akène, drupe ou baie, rarement capsule loculicide. Graines plus ou moins albuminées ; enbryon droit.

  "Lexique"